LUNDI 24 OCTOBRE

ATELIER CUISINE “EMPANADAS”

DE 10H A 12H (+ repas)

avec CUISINES EN CHOEUR

inscription au 07 84 16 80 34

Ingrédients et matériel fourni : 25 €

Les empanadas argentines ont une belle réputation et sont irrésistibles : sorte de chausson fourré à la viande, au maïs, et avec tant d’autres variantes (et il reste à en inventer) qui en font une concurrente de la pizza ! elles sont traditionnellement présentes sur la table ou se consomment sur le pouce ! Audrey vous guidera pour réaliser d’exquises empanadas et vous invite à sa table pour les déguster ensemble . ATTENTION chaque atelier n’accueille que 4 inscrits.. 

STAGE ORCHESTRE TANGO

DE 14H A 17H

avec Marcelo MERCADANTE

Conservatoire d’Albi

inscription tarif  ICI

Sous la direction du Maestro Marcelo Mercadante, les musiciens sont invités à une immersion dans le répertoire du tango argentin avec ses spécificités dans l’interprétation comme dans le jeu instrumental : pour piano, cordes, bandonéon, etc… maitrise de l’instrument et bonnes bases musicales demandées . Partitions fournies à l’avance, arrangements adaptés au niveau de chacun. Maximum 12 participants – Durée : 12 heures (du lundi 24 au jeudi 27 oct)

SOIREE CINEMA D’ARGENTINE

Salle Arce 

18H15 “Hugo en Argentine” de Stefano KNUCHEL – (2020) – 1h37 

Tarif unique 5 €

20H : dégustation-vente d’EMPANADAS argentines/Bar

20H30 “Mama, Mama, Mama” de Sol Berruezo PICHON-RIVIERE

(2020) – 1h05

Tarif Unique : 5€

“HUGO EN ARGENTINE” : Dans les années 1950, Hugo Pratt débarque à Buenos Aires pour devenir l’une des figures de la BD argentine  (Corto Maltese). Entre images d’archives inédites, reconstitutions et témoignages, Ivo Pavone, son ami et dessinateur, Gisela Dester, sa première coloriste, le spécialiste Gustavo Ferrari, nous sommes guidés par sa voix. On y goûte à la vie frénétique de ces années d’effervescence, de fêtes mais aussi de persécutions, de tango et surtout sa relation avec Héctor Oesterheld, le père de l’Éternaute.

“MAMA, MAMA, MAMA” : La maison est remplie de cousines, mais Cléo est seule face à la perte de sa petite sœur Erín. Un deuil qu’elle partage avec sa mère, mais que les deux femmes vivent différemment. Cléo, âgée seulement de 12 ans, doit affronter la perte de sa sœur dans un monde sans adulte, accompagnée de ses trois cousines qui l’accompagnent dans sa puberté en ébullition.